Actualités
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
  • Communiqué de presse relatif à la convention de partenariat entre le Ministère et l’Association des importateurs et des vendeurs de véhicules neufs
     
    12.04.2019Communiqué de presse relatif à la convention de partenariat entre le Ministère et l’Association des importateurs et des vendeurs de véhicules neufs au Maroc
    ​​

    Le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau annonce, que dans le cadre de la mise à niveau de la performance et de la qualité des services rendus aux usagers, une convention de partenariat a été conclue avec l’Association des importateurs et des vendeurs de véhicules neufs au Maroc.

    Cette convention s’inscrit dans le cadre de la mise en application du projet relatif à la dématérialisation des procédures relatives à l’homologation et l’immatriculation des véhicules. Ladite convention a permis de mettre en place un cadre réglementaire et un système d’information entre les importateurs et les vendeurs de véhicules neufs et les services concernés du Ministère.

    La mise en œuvre de cette convention sera étalée sur plusieurs étapes, dont la première, qui a été généralisée à partir du 1er avril 2019, concerne la saisie en ligne des données relatives aux dossiers d’immatriculation des véhicules, par tous les adhérents de l'Association des importateurs et des vendeurs de véhicules neufs au Maroc.

    Cette convention vise également dans ses prochaines étapes, en plus de la dématérialisation de toutes les procédures administratives relatives à l’immatriculation des véhicules, à renforcer la qualité des prestations rendues par le Ministère et les professionnels du secteur de la vente de véhicules aux usagers, ainsi que l’amélioration de la performance du personnel du Ministère et des professionnels afin de réduire les délais, les coûts et les ressources mobilisées.

    Enfin, le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau envisage à travers les dispositions relatives à la première étape de cette convention, la réduction des délais de traitement et de validation des dossiers d’immatriculation des véhicules, la réduction du risque de falsification des documents, l’homologation des véhicules, notamment à travers l’échange des données entre le Ministère et ses partenaires, et aussi le respect des standards internationaux en matière d’immatriculation des véhicules et leur identification.