Activités des ports en chiffres
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • SECTEUR PORTUAIRE ET MARITIME

    ACTIVITES PORTUAIRES : Année 2017

    Le volume global des échanges commerciaux et de transbordement traités par les ports du Maroc au cours de l’année 2017 s’est élevé à 134,997 millions de tonnes, soit une hausse importante de 10,64% par rapport à l’année 2016.

    Les importations ont totalisé 58,647 millions de tonnes, en baisse de 0,08 % par rapport à l’année précédente. Les exportations pour leur part ont atteint 38,136 millions de tonnes, soit une hausse importante de 24,34 % par rapport à l’année 2016.

    L’activité de transbordement au port de Tanger Med a enregistré en 2017 : 3,158 millions d’EVP / +11 %.

    Le nombre de passagers et croisière ayant transité par les ports nationaux a atteint 5.241.444 passagers, soit une hausse d’environ 5,0% par rapport à l’année 2016.

     PRINCIPAUX TRAFICS STRATEGIQUES :

    La synthèse de l’évolution des principaux trafics traités par les ports nationaux durant l’année 2017, se présente comme suit :

    Conteneurs

    Le volume global des conteneurs s’est chiffré à 49,258 millions de tonnes, soit une hausse de 16,35% par rapport à 2016.

    L’activité des conteneurs import-Export a marqué une progression de 10,19% en 2017, enregistrant ainsi un volume de 13,325 millions de tonnes.

    S’agissant de l’activité de transbordement, elle a enregistré une montée relativement importante d’environ 19% en 2017 avec un volume de 35,932 millions de tonnes contre 30,244 millions de tonnes une année auparavant.

    Céréales

    Le volume des céréales traité en 2017 a atteint 6,588 millions de tonnes, marquant ainsi une baisse importante de 25,5% par rapport à la même période de l’année écoulée.

    La répartition de ce trafic par port fait ressortir une concentration de cette activité autour des ports de Casablanca (62%) et Jorf Lasfar (18%) :

    stat cereales.png


    Phosphates et dérivés

    Le volume des phosphates et dérivés a atteint, au cours de l’année 2017, un tonnage global de 21,889 millions de tonnes, soit une hausse de 25,6% par rapport à l’année précédente due notamment au progrès enregistré au niveau des exportations du phosphate brut de +40,3% (11,177Mt) et de l’acide phosphorique +13,1% (3,876 Mt), et des importations de l’ammoniac de 42,6% (1,485Mt) et du soufre de 7,3% (5,350 Mt).

     

    stat phosphates et derives.png 
     
     

     

    Produits énergétiques

    Le volume global du trafic des hydrocarbures a atteint environ 17,279 millions de tonnes au titre de l’année 2017, soit une progression avoisinant les 1% par rapport à l’année 2016.

    Les importations du charbon par contre ont enregistré un volume de 6,896 millions de tonnes, soit une légère baisse de 2% par rapport à l’année 2016.

    TIR

    Le trafic du TIR a atteint en 2017 un volume de 296 904 unités, dont 96,5% a transité par le port de Tanger Med, marquant ainsi une hausse de 8,81% par rapport à 2016.

    La répartition de cette activité par port se présente comme suit :

    - Tanger Med

    :

    286 435

    unités, soit

    +8,8% ;

    - Nador

    :

    8 055

    unités, soit

    +19,0% ;

    - Casablanca

    :

    1 938

    unités, soit

    -19,1% ;

    - Tanger ville

    :

    476

    unités, soit

    +3,9%.

    TRAFIC PASSAGERS ET VEHICULES NEUFS:

    Passagers et Croisières

    Le trafic des passagers et croisières ayant transité par les ports marocains en 2017 a atteint 5.241.444 passagers, dont 222 524 croisiéristes, soit au total une progression de 5,0% par rapport à l’année 2016.

    La répartition de ce trafic par port se présente comme suit : 

    stat pass et croisiere.png

    Véhicules neufs

    Le nombre de véhicules neufs traité par le port de Tanger-Med a atteint en 2017 : 430 358 véhicules, soit une hausse relativement importante de 10% par rapport à l’année 2016.

    EVOLUTION DU TRAFIC PAR PORT :

    L’analyse du trafic global par port fait ressortir qu’au total trois (3) ports ont enregistré des baisses peu significatives dans le trafic traité. Il s’agit de Nador (-22,6%), Laayoune (-5,6%) et Dakhla (-0,5%). Les autres ports par contre ont enregistré des hausses importantes allant de +1,1% à Agadir à +25,5% à Tan Tan, comme le montre le graphique suivant :

     evolution trafic par port.png 


    (*) Il s’agit notamment des ports de Tanger-ville (+3,9%) et de Tan-Tan (+25,5%).

    • LES SECTEURS