Activités des ports en chiffres
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • SECTEUR PORTUAIRE ET MARITIME

    Activités des ports en chiffres​

    ACTIVITES PORTUAIRES : Année 2017

    Le volume global des échanges commerciaux et de transbordement traités par les ports du Maroc au cours de l’année 2017 s’est élevé à 134,990 millions de tonnes, soit une hausse importante de 10,62% par rapport à l’année précédente. Les importations ont totalisé 5,044 millions de tonnes, en baisse de 1,48 % par rapport à l’année 2016. Les exportations pour leur part ont atteint 3,445 millions de tonnes, soit une hausse importante de 24,68 % par rapport à l’année 2016. L’activité de transbordement au port de Tanger Med a enregistré en 2017 : 3,158 millions d’EVP / +11 %. Le complexe portuaire Tanger-Med, a terminé l’année 2017 avec les connexions maritimes directes vers 174 ports et 74 pays sur les 5 connexions, dépasse ainsi pour la première fois la barre des 50 millions de tonnes annuels. La synthèse de l’évolution des principaux trafics ayant transité par les ports nationaux durant l’année 2017, se présente comme suit :

     1. TRAFIC PAR MODE DE CONDITIONNEMENT :

     

  • Une hausse à la fois des vracs liquides et solides, respectivement de 4,2% et 10,14 % 
    Une baisse importante des marchandises diverses de 13,22%

     
     
  • Les vracs liquide

    Le volume global des vracs liquides a progressé de 4,2% à 24,827 millions de tonnes. La hausse a surtout concerné les hydrocarbures (1,35%), l’acide phosphorique (13,1%) et l’ammoniac (42.7%). 

     

    Les vracs solides

    Le trafic des vracs solides qui concentre près de 48,899 millions de tonnes s’est contracté pour sa part aussi bien à l’import du phosphate (+40,3%) qu’à l’export des engrais (+28,9%). Il en est de même pour le trafic des conteneurs de transbordement qui après une tendance haussière soutenue en 2014 a fléchi de 19% pour atteindre 35,932 millions de tonnes en 2017.

     

    Les Conteneurs

     
    •  Le volume global des conteneurs s’est chiffré à 49,258 millions de tonnes, soit une hausse de 16,35% par rapport à 2016.
    • Sur le plan national, l’activité des conteneurs a marqué une progression de 10,19% en 2017, enregistrant ainsi un volume de 13,325 millions de tonnes. 
    • S’agissant de l’activité de transbordement, elle a enregistré une montée relativement importante d’environ 19% en 2017 avec un volume de 35,932 millions de tonnes contre 30,244 millions de tonnes une année auparavant. 

     

    TIR

    Le trafic national TIR a atteint en 2017 un volume de 296 904 unités, dont 96,5% transité par le port de Tanger Med, marquant ainsi une hausse de 8,81% par rapport à 2016. 

     

    La répartition de cette activité par port se présente comme suit :

    • Tanger Med : 286 435 unités, soit +8,8% ; 
    • Nador : 8 055 unités, soit + 19,0 % ;
    • Casablanca : 1 938 unités, soit -19,1 % ;
    • Tanger ville : 476 unités, soit +3,9 %.

     

    Divers conventionnel

    Le trafic des marchandises diverses a baissé de 13,2% avec un tonnage global de 3,722 millions de tonnes. Cette baisse est due principalement aux exportations des produits sidérurgiques (-18,9%) et aux importations du bois et ses dérivés (-5,5%).
     

     

     2. TRAFIC PAR PRODUIT:

    Une baisse importante des importations des céréales de 25,5% 

    Une hausse des exportations du phosphate brut de 25,6%

    Céréales

     Le volume des céréales traité en 2017 a atteint 6,588 millions de tonnes, marquant ainsi une baisse importante de 25,5% par rapport à la même période de l’année écoulée. La répartition de ce trafic par port fait ressortir une concentration de cette activité autour des ports de Casablanca (62%) et Jorf Lasfar (18%) : 

     

     
     

     

    Phosphates et dérivés

     Le volume des phosphates et dérivés a atteint, au cours de l’année 2017, un tonnage global de 21,889 millions de tonnes, soit une hausse de 25,6% par rapport à l’année précédente due notamment au progrès enregistré au niveau des exportations du phosphate brut de +40,3% (11,177Mt) et de l’acide phosphorique +13,1% (3,876 Mt), et des importations de l’ammoniac de 42,7% (1,485Mt) et du soufre de 24,4% (5,350 Mt). 

     

     
     

     

    Produits énergétiques

    Le volume global du trafic des hydrocarbures a atteint environ 16,895 millions de tonnes au titre de l’année 2017, soit un légère progression de 1,35%.

     

    Les importations du charbon pour leur part ont enregistré un volume de 6,896 millions de tonnes, soit une légère baisse de 2% par rapport à 2016.

     

     3. TRAFIC PAR PORT :

     

    Des variations plus ou moins importantes dans les trafics traités par La quasi-totalité des ports

    L’analyse du trafic global par port fait ressortir qu’hormis le port de Nador (-22,6%), de Mohammedia (+2,9%), de Safi (+3,1%), Agadir (+1,1%), Tan-Tan (+25,5%) et le port de Laâyoune (-5,6%). 

     

     
     
     (*) Il s’agit notamment des ports de Tanger-ville (+3,9%) et de Tan-Tan (+25,5%).

     

     

    EN SYNTHESE

     La reprise du trafic portuaire a été confirmée durant l’année 2017. Celle-ci a beaucoup profité à l’import qu’à l’export, conjuguée avec une augmentation sensible du trafic du transbordement.



    • LES SECTEURS