Construction du Nouveau Port Nador West Med
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • SECTEUR PORTUAIRE ET MARITIME

    Construction du Nouveau Port Nador West Med - situation au 31-12-2018

    Ce projet s’inscrit dans le cadre de la Stratégie Portuaire Nationale à l’horizon 2030 qui a pour objectifs de développer la part de marché du Maroc dans le commerce international maritime et la croisière, intégrer le système portuaire dans le réseau de transport régional, contribuer aux équilibres régionaux du Royaume et favoriser le développement social et humain ainsi que soutenir la compétitivité de l’activité économique.

    Le nouveau Port de Nador West Med s’insère dans le Pôle de l’Oriental, l’un des six pôles définis dans la stratégie portuaire nationale.

    Le complexe portuaire Nador West Med aura pour vocation de répondre aux activités suivantes :

    • Trafic de transbordement des conteneurs ;

    • Trafic des produits pétroliers pour les besoins nationaux et de transbordement ;

    • Trafic roulier, vrac divers et vrac spécialisé pour les besoins nationaux et régionaux. ​​​​

      SITE DU PROJET

      Le complexe portuaire Nador West Med est  sur le site stratégique de la baie de Bétoya, situé sur la façade Ouest du Cap des Trois Fourches à moins de 250 miles du détroit de Gibraltar et ce en face des principales routes maritimes Est-Ouest des trafics conteneurs et produits pétroliers.

       photo site NWM.png

     
     
    Localité Province de Nador et province de Driouch
    Objectifs La réalisation du projet de construction du complexe portuaire de Nador West Med s’inscrit dans le cadre de la stratégie portuaire nationale à l’horizon 2030. Cet important projet permettra de :
    • Accélérer et renforcer le développement économique et social de la région de l’oriental par la réalisation de grandes infrastructures améliorant la compétitivité de la région, l’attractivité des investissements nationaux et internationaux et la création de richesses et d’emplois ; 
    • Renforcer le rôle maritime et portuaire du Maroc dans la région de la méditerranée occidentale notamment dans la rive sud et tirer bénéfice de sa position géographique au niveau du détroit de Gibraltar pour drainer une partie de l’activité maritime mondiale ;
    • Assurer l’approvisionnement du Maroc en produits énergétiques notamment le charbon pour la future centrale thermique programmée dans la zone.
    Consistance (1ère  phase)

    Dans sa phase finale, et à l’issue des différentes extensions possibles, le complexe portuaire sera constitué de :

    § Une digue principale de 7 500 ml et une digue secondaire d’environ 700 ml ;

    § 7 300 ml de quais à ∂conteneurs pour une capacité de 13 à 15 millions d’EVP ;

    § 5 postes pétroliers pour une capacité de 50 millions de tonnes ;

    § 360 ml de quai de vrac solide pour une capacité de 8 millions de tonnes ;

    § Postes pour divers, Ro-Ro et service pour une capacité de plus de 3 millions tonnes. 

    En termes de capacités annuelles, cette infrastructure permettra de traiter :

    • 3 millions de conteneurs EVP;
    • 25 millions de tonnes d'hydrocarbures;
    • 7 millions de tonnes de vrac solide;
    • 3 millions de tonnes de marchandises diverses;
    • 200 000 véhicules.

    Coût en milliards de Dirhams (1ère phase) 10 MDHS
    Date début
    (1ère phase)
    Octobre 2016
    Date fin prévisionnelle
    (1ère phase)
    Octobre 2021
    Etat d’avancement à fin 2018 33 %
    ​​​​​​​​​​​​​​​​​​Date de mise à jour : février 2019
    • LES SECTEURS