Permis de conduire étranger
Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
  • Rejoignez-nous :
    • SECTEUR ROUTIER

    Routier

    Permis de conduire

    Droit de conduire sur le territoire national au moyen d’un permis étranger

     

      La loi n° 52.05 portant code de la route permet la conduite sur le territoire national au moyen d’un permis de conduire national étranger dans les conditions suivantes :

    • Les marocains résidant à l’étranger peuvent conduire sur le territoire national, pendant une durée maximale d’un an à compter de leur résidence au Maroc, munis d’un permis de conduire en cours de validité.
    • Les conducteurs de nationalité étrangère peuvent conduire munis du permis de conduire en cours de validité qui leur a été délivré à l’étranger, mais pour une durée maximum d’un an à compter de leur séjour temporaire au Maroc tel qu’il est fixé par la législation et la réglementation en vigueur relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Royaume du Maroc.
    • A l’expiration de la durée d’un an susvisée, les titulaires d’un permis délivré à l’étranger doivent se présenter aux épreuves pour l’obtention du permis de conduire marocain ou demander l’échange du permis de conduire.
    • L’échange du permis de conduire étranger est permis dans les cas suivants :
      • si le permis de conduire étranger est délivré par un Etat avec lequel le Maroc est lié par un accord de reconnaissance réciproque de permis de conduire ;
      • si le permis de conduire étranger est délivré par un Etat qui reconnaît l’échange du permis de conduire marocain contre son permis national,
      • A l’exception des cas précités , les marocains résidant à l’étranger et retournant définitivement au Maroc peuvent échanger leurs titres contre un permis de conduire marocain , même à défaut d’un accord de reconnaissance réciproque de permis de conduire entre le Maroc et l’Etat qui a délivré le permis étranger ,

    • La conduite sur le territoire national au moyen d’un permis international :

    • Les conducteurs de nationalité étrangère, munis d’un permis de conduire international, peuvent conduire sur le territoire national pendant la durée de validité de ce permis. Toutefois cette durée ne peut dépasser un an comme indiquée en haut.​
    ​​​
    • LES SECTEURS